20 décembre 2017
-
1 min de lecture

Profiter au mieux des délices de Noël malgré un cancer

 
Voir le contenu
retour aux actualités

Les fêtes de fin d’année approchent et avec elles les repas festifs… Mais un de vos traitements contre le cancer de la prostate provoque une perte d’odorat ou du goût ? Ou alors les aliments génèrent du dégout plus que de l’envie (1) ? Une situation difficile quand, comme pour moi, le partage en famille est souvent synonyme de bons repas, d’échanges et de convivialité… Surtout pendant la période de Noël. Moi aussi, je suis passé par là. Pour vous aider à profiter des moments de convivialité et de plaisir partagé, je vous partage quelques astuces :

 

Pour éviter l’écœurement

  • Eloignez-vous pendant les préparatifs des repas, laissez un proche s’en charger (2),
  • Optez pour des plats qui limitent les odeurs comme les repas froids ou les salades par exemple (1,2),
  • Faire 4 ou 5 petits repas comme les verrines, les mini-quiches, les cuillères apéritives. Des collations peuvent également être envisagées entre les repas (3)

 

Pour stimuler votre appétit

  • Profitez de la présence de vos proches et de la convivialité des fêtes pour renouer avec le temps accordé aux repas (1).
  • Choisissez des ingrédients ou des recettes que vous aimez (1), continuer à se faire plaisir est essentiel.
  • Soyez attentif à la présentation des repas, pensez par exemple aux ingrédients qui mettent de la couleur dans votre assiette et utilisez des condiments qui permettront de relever les plats (1,2).

 

Pour profiter des repas et de la convivialité en retrouvant le goût :

  • Hydratez-vous suffisamment tout au long de la journée : eau plate ou gazeuse, eau aromatisée, tisane, thé, café léger, bouillons… Consommez l’équivalent de 10 verres/jour (1,5 à 2 litres d’eau par jour) (1),
  • Rincez-vous la bouche, avant et entre les repas, avec une boisson à base de cola ou à l’eau pétillante citronnée (1),
  • Vous pouvez également opter pour des pastilles, des bonbons à la menthe ou acidulés (2).

 

Ces changements de perception du goût sont fréquents dans notre situation, parlez-en avec votre médecin qui vous aidera à trouver des solutions adaptées afin de maintenir un bon état nutritionnel, essentiel pour votre santé. (4)

 

Passez de joyeuses fêtes et rendez-vous l’année prochaine !

 

1. La ligue contre le cancer. Alimentation et cancer. Comment s’alimenter pendant les traitements. Novembre 2010.

2. Fondation contre le cancer. Alimentation des personnes atteintes de cancer. 2017. http://www.cancer.be/publication/alimentation-des-personnes-atteintes-dun-cancer

3. INRA. NACRE. http://www6.inra.fr/nacre/Pendant-le-cancer/Tenir-compte-des-troubles-du-gout-et-de-l-alimentation (Consulté le 27/10/17).

4. SFNEP. Nutrition chez le patient adulte atteint de cancer. Novembre 2012 (Dernière consultation le 20/11/17)

 

Lien : https://www.ensemblefaceaucancer.fr/cancer-de-la-prostate/Vivre-avec-la-maladie/Alimentation
Tags