20 août 2018
-
2 min de lecture

La Parisienne : les femmes courent pour la recherche contre le cancer

 
Voir le contenu
retour aux magazine

Le départ de la 22e édition de La Parisienne sera donné à Paris le dimanche 9 septembre prochain. Et pour la 13e année consécutive, cette course à pieds 100 % féminine s’implique avec la Fondation pour la Recherche Médicale contre le cancer du sein.

A vos dossards !

 

La Parisienne, c’est quoi ?

C’est la plus importante course de running féminin en Europe et la troisième course française, toutes catégories confondues. Ouverte à toutes les femmes, sportives novices comme accomplies, elle couvre un parcours de 7 kilomètres dans Paris. Mais au-delà du point culminant de l’événement que représente la course elle-même, La Parisienne c’est aussi de nombreuses animations autour du running et en musique qui se déroulent du vendredi 7 septembre au dimanche 9 septembre dans le village éphémère situé au cœur de la capitale. Tenu depuis 1997, l’événement se mobilise depuis de nombreuses années pour la lutte contre le cancer de sein. Et, depuis 2006, un thème relatif au voyage est choisi pour animer la course et le village d’animation. A titre d’exemple, les participantes se sont envolées pour la Polynésie en 2007, le Mali en 2009, le Japon en 2013 ou encore les Caraïbes en 2017.

 

Quel programme pour 2018 ?

Chaque année, les participantes sont invitées à « enfiler leur plus beau déguisement » pour participer à cet événement qui se veut festif, convivial et placé sous le signe du partage. Pour l’édition 2018, c’est la ville de New-York qui est mise à l’honneur dans le village et sur le parcours de 7 kilomètres. Le départ de celui-ci sera donné au pied de la Tour Eiffel puis les coureuses pourront admirer quelques-uns des lieux emblématiques de la capitale parmi lesquels le Palais de Tokyo, les Champs-Elysées ou encore la place des Invalides, avant une arrivée sur le Champ de Mars.

 

Comment participer ?

La course est ouverte à toutes les femmes, quels que soient son âge ou son niveau sportif. Et, s’il est bien sûr possible de s’inscrire à titre individuel, il existe également un challenge Entreprises pour celles qui désireraient vivre l’événement entre collègues.

Enfin, la participation peut aussi se faire en devenant bénévole ou en faisant un don pour soutenir la recherche sur le cancer du sein.

 

                               

La Parisienne en quelques chiffres

1500 participantes lors de la première édition en 1997. Elles étaient 3000 l’année suivante, 10 000 en 2006, 22 000 en 2010, 39 354 en 2014 et 28 419 en 2017.

101 445 euros ont été récoltés lors de l’édition 2017 et 1 nouveau projet de recherche a pu être soutenu.

En 13 ans, ce sont 1 086 027 euros qui ont été récoltés et 25 projets qui ont été soutenus.

                             

Tags